• Accueil
  • Organiser
  • Inhumation ou crémation

Inhumation ou crémation ?

L'inhumation

L’inhumation correspond à la mise en terre du cercueil pour fonder une sépulture au cimetière, sur laquelle pourra être posé un monument funéraire à la mémoire du défunt. La sépulture est décidée préalablement par le défunt ou choisie par la famille.

On distingue la sépulture en fosse ou pleine terre de la sépulture en caveau. La pleine terre consiste à poser le cercueil dans une tombe creusée et de le recouvrir de terre. Le caveau est une tombe dont les contours sont maçonnés et le cercueil repose dans un espace sans contact avec la terre.

Pour obtenir une sépulture, il faut se rapprocher du service des cimetières de la commune concernée.

La crémation

La crémation est l’opération qui consiste à brûler un corps pour n’en retenir que les cendres. Elle a lieu dans un crématorium, équipement neutre à la disposition de toutes les familles et opérateurs funéraires.

Elle s’accompagne de rites religieux ou civils (souvent dans la salle de cérémonie du crématorium), selon les convictions de chacun. Elle demeure le résultat de la volonté exprimée par le défunt ou par sa famille.

Actuellement les Pompes Funèbres du Grand Narbonne transportent les défunts vers les crématoriums les plus proches qui sont situés à Béziers, Trèbes, Canet-en-Roussillon ou Perpignan.

que deviennent les cendres ?

Depuis 2008, la loi considère les cendres comme un corps. Elles sont donc protégées sous peine d’atteinte à l’intégrité du corps et soumises à des sanctions pénales. Elles doivent être également accessibles à toute personne qui souhaite se recueillir auprès d’elles.

Par conséquent, la destination des cendres est limitée à des espaces publics pour y être :

  • scellées sur un monument funéraire
  • déposées dans une case de columbarium
  • inhumées dans une sépulture familiale ou individuelle
  • dispersées dans un jardin du souvenir (cimetière, site d’un crématorium...) ou en en pleine nature (espaces naturels non aménagés tels forêts, mer, cours d’eau naturel...)